mercredi 19 juin 2019

Croix et vierges de nos villages

Symboles religieux pour les chrétiens, patrimoine pour tous, de nombreuses Croix et Vierges jalonnent les routes des 24 villages de la paroisse . Agora vous propose une promenade-découverte

Si leurs lointaines ancêtres érigées par St Martin, l’évangélisateur de la gaulle, à la place des arbres sacrées qu’il abattait, ont bien sur disparues, un grand nombre d’entre elles furent installées au XIIe siècle à l’époque de la mise en place des chartes de franchise. Ces croix délimitaient le territoire d’une ville ou d’un village, sur lequel les habitants pouvaient jouir d’un certain nombre de droits accordés par le seigneur du lieu On disait « dans les croix », et l’étranger au village qui par malheur y mourrait était enterré « hors des croix ». Elles étaient placées sur les chemins en limites des habitations. Un certain nombre d’entre elles, aujourd’hui noyées dans les nouvelles constructions, peuvent en être la trace. La croix du bout de la rue des Sablons à Méré, celle de l’entrée du

Chemin du Petit Gué à Bazoches, celle des hameaux des Croix aux Mesnuls, celle de Goupillieres à la sortie vers Jumeauville ou encore celle de Flexanville en direction d’Orgerus. Citons encore la croix de Rome à Montfort à l’entrée de la rue du même nom en face du château de Groussay.
Elles peuvent aussi faire mémoire d’une chapelle ou d’une église disparue telle la croix St Nicolas dans les bois au-dessus de Saulx Marchais qui signale l’emplacement de l’ancienne église paroissiale démolie au début du XVIIIe siècle.
Leurs noms ont souvent disparus des cartes contemporaines au gré des remembrements et des rééditions : noms de saints souvent, noms de couleur aussi. Nous avons encore une Croix Bleue à Auteuil au bout de la rue des Anglais et une Croix Rouge à Garancières au bout de celle du général Leclerc. A Montfort une Croix Blanche se dresse sur la route des Mesnuls. A Montfort toujours, la Croix St Jacques-Montgomery en face du collège du Bel Air est l’objet de plusieurs histoires ou légendes : certains racontent qu’elle aurait été érigée par Catherine de Médicis à la mort dudit Montgomery qui avait blessé à mort son époux le roi Henry II lors d’un duel…

Montfort l’Amaury – La Croix buisee

Certaines croix étaient buisées pour la fête des Rameaux. Si la tradition perdure pour celles de Garancières et de la rue St Nicolas à Montfort, ce n’est plus le cas pour « la croix buisée » de Thoiry située au-delà du cimetière.
On trouve aussi des croix dans les forêts de Montfort et de Saint Léger. Placées aux carrefours de routes forestières elles servaient de repères pour les chasseurs : Croix Gibbon sur Gambaiseuil, croix du Pré aux Princes à l’entrée de la foret derrière le camp Henry IV.
Témoignages de notre histoire ces croix sont souvent entretenues par les municipalités. A Flexanville et à Boissy sans Avoir les croix sont récentes ou relevées. A Bazoches l’ancienne croix de bois qui tombait en ruine a été remplacée par une croix de fer forgé.

A côté de ces croix de nombreuses images de la Vierge jalonnent aussi notre secteur. Installées le long des routes dans des oratoires de bois ou de pierre elles sont souvent fleuries par des mains anonymes : à Vicq au croisement de la rue de la Croix Féron, à Thoiry à l’entrée du village, à Méré dans l’avenue Léon Creté ou encore à Saint Léger à l’entrée de la route du Perray. La Vierge qui veillait sur les habitants de Bazoches sur la route de Chevreuse ayant été vandalisée, elle a été remplacée par l’association paroissiale du village en 2018. Quelques-unes sont de taille plus importante : à Saulx Marchais elle a été réinstallée devant l’église, aux Mesnuls elle accueille les passants à l’entrée du village et à Montfort elle occupe l’angle de la rue St Nicolas dans le mur du cimetière.

Il existe trois vierges de mission datées de 1951 de facture presque identique : la plus grande est située à l’entrée du Tremblay à l’emplacement d’une ancienne Croix St Gilles. La deuxième, toute petite, est à Millemont sur un mur en bordure de l’ancienne route nationale 12. Sa sœur jumelle est installée de la même manière à l’entrée de Garancières. D’autres vierges de mission

Montfort l’Amaury – Cimetière

existent sur notre secteur. Elles sont l’œuvre d’un ancien vicaire de Montfort l’abbé Bagnol. Ce sont des « Vierges Nautiles » rappelant Notre Dame de Boulogne dans sa barque. Deux des oratoires sont à Grosrouvre dans les hameaux du Buisson et des Haizettes, le troisième est à Gambaiseuil devant l’enclos de l’église. Une autre statue mariale datant de la même époque est placée à l’entrée de Galluis au croisement de la route qui mène à la ferme de Maison Rouge. Ce lieu-dit s’appelait jadis la Source aux œillets.
Une dernière série enfin s’apparente à des oratoires privés car de petites statues de la vierge sont insérées dans le mur de maisons particulières. Celle qui se trouve à Montfort à l’angle de la rue Amaury est fort ancienne. D’autres sont plus récentes, à Auteuil, à Autouillet, à Mareil ou encore à Flexanville. La toute dernière, la Vierge des Hirondelles, a été installée et bénie à Méré en 2019.

Découvrez les croix et vierges en images :

De Montfort aux Mesnuls

De Montfort à FLexanville

De Montfort à Boissy

A Saint Léger