Saint Salomon Leclercq

Né en novembre 1745, Guillaume-Nicolas-Louis Leclerq entre chez les frères des écoles chrétiennes en 1767 et y reçoit le nom de frère Salomon.

Le frère Salomon était, depuis 1787, secrétaire du frère Agathon, supérieur général, après avoir été enseignant, directeur, économe. Il manifesta toujours un grand amour pour les âmes et un grand dévouement à ses tâches. Ayant refusé de prêter le serment, il vivait seul à Paris dans la clandestinité. Il nous reste de lui de nombreuses lettres qu’il écrivit à sa famille. La toute dernière est datée du 15 août 1792. Ce même jour, il fut arrêté et enfermé au couvent des Carmes devenu prison, avec de nombreux évêques, prêtres et religieux.

Le 2 septembre la presque-totalité des prisonniers fut massacrée à coups d’épées dans les locaux et le jardin du couvent.

Partager