Le 31 mars dernier, lors de l’Assemblée plénière à Lourdes, la Conférence des évêques de France (CEF) a annoncé, l’entrée en vigueur de la nouvelle traduction du « Notre Père », dans toute forme de liturgie publique, le premier dimanche de l’Avent 2017. Les catholiques ne diront bientôt plus « Ne nous soumets pas à la tentation », mais « Ne nous laisse pas entrer en tentation ». Cette modification du sixième verset du « Notre Père » entrera en vigueur le dimanche 3 décembre.

montfort-catholique-yvelines.fr/…/Note-sur-la-nouvelle-traduction-du-Notre-Père-oct.-2017.pdf-2.pdf

Partager